Christophe Deville

Praticien en Hypnose Ericksonienne

Retrouvez votre poids de forme

Retrouvez le sommeil

Libérez-vous du tabac

Arreter de fumer par l’hypnose

L’hypnose comme outil pour arreter de fumer reste la méthode la plus efficace.

Quelque chiffres sur le tabac : environ 6 millions de morts par an de par le monde ; dans la fumée d’une cigarette il existe environ 4000 substances chimiques dont environ 40 à 50 sont potentiellement cancérigènes.

Tout ceci vous en avez déjà connaissance j’imagine, et les nouveaux paquets de cigarette avec leur photo explicite et avertissement ne vous empêchent pas de fumer.

Je pourrai vous parler du coût financier de votre addiction, par jour, par semaine, par an.

Là aussi, la plupart du temps la motivation financière n’est pas suffisante pour devenir non-fumeur.

Sinon vous auriez déjà arreter de fumer depuis longtemps.

Comment fonctionne l’hypnose ?

Tout d’abord il faut être motivé et prêt à vous libérer de cette addiction, accepter que vous allez changer, avoir pris seul cette décision.

Chaque hypnothérapeute a son approche. Pour ma part, je ne vais pas vous  »dégoûter » de la cigarette.

Cela aurait pour conséquence de déplacer le  »problème », vous faire compenser par autre chose (grignotage la plupart du temps…).

Je vais faire en sorte de montrer à votre inconscient qu’il a d’autres choix possible, qu’un comportement différent, plus sain, plus positif est possible, travailler sur ce qui vous pousse à fumer, soulager certaines émotions….

Tout cela en douceur, en vous respectant, en faisant en sorte que ce soit vous qui décidiez

Tout cela pour que vous puissiez enfin vous libérez de la cigarette

Combien de séances sont nécessaire?

Pour devenir non-fumeur, comptez deux séances en moyenne, parfois une troisième séance d’hypnose est nécessaire pour renforcer certains points

Prendre rendez-vous

Témoignage :

Xavier, 45 ans, fumeur depuis l’âge de 15 ans. Fumait plus d’un paquet par jour jusqu’à ses 30 ans, avant de s’arrêter une 1ère fois, pendant 10 ans. Depuis 5 ans, il fumait à peu près 1 paquet par semaine, un peu plus parfois. Xavier s’est arreter de fumer en juin 2016, après 2 séances d’hypnose.

« Je suis bluffé par cette méthode pour arrêter de fumer.

La 1ère fois que je me suis arrêté, j’ai eu recours aux patchs pendant 10 jours pour le sevrage « physique », puis plus rien, je me suis arrêté seul. Ça a été dur. Sensation de manque extrêmement désagréable, qui tenaille au ventre plusieurs fois dans la journée, irritabilité, nervosité, mal-être ont été mon lot quotidien pendant plusieurs semaines. Et puis les sensations désagréables ont disparu progressivement. Les rêves de cigarettes, l’envie de fumer dès que j’étais en soirée ou entouré de fumeurs sont, eux, restés bien présents pendant de nombreuses années. Par chance je suis très sportif et j’avais 30 ans à l’époque, donc j’avais pallié le manque par le sport, ce qui m’évitait de grignoter, et je n’avais pas pris de poids.

A 40 ans, une expérience très stressante et boum, je me suis remis à fumer. Moins qu’avant mais je fumais quand même régulièrement et j’étais rapidement redevenu accro à la cigarette.

A la culpabilité de re-fumer s’est rajouté le sentiment d’échec, la sensation d’être prisonnier de la cigarette, de ne jamais pouvoir rompre le cercle vicieux.

L’année dernière, j’ai décidé de prendre le taureau par les cornes. J’étais sûr de ne pas pouvoir y arriver seul. J’ai voulu essayer l’hypnose. La 1ère chose que j’ai dite a été « je ne veux pas seulement m’arrêter de fumer, je ne veux plus jamais retoucher une cigarette de ma vie ». Motivation en acier trempé. Je ne voulais pas non plus devenir un « ancien fumeur pénible », du genre à râler dès qu’il sent la moindre odeur de cigarette…

La 1ère séance d’hypnose a complètement respecté mes choix : je n’étais pas dégoûté de la cigarette, j’avais juste l’impression que je n’en avais plus besoin. J’ai subi le manque « physique » pendant 10 jours, mais beaucoup moins fort que la 1ère fois. Et surtout, les « pincements au ventre » ne duraient que 10 secondes, du coup c’était beaucoup plus facile de ne pas craquer. La 2ème séance a permis de consolider les sensations, la transformation, et de faire le point. Il paraît que je faisais partie des 80% de personnes pour qui l’hypnose est efficace pour arrêter de fumer, et des 40% de personnes pour lesquelles une seule séance est déjà une réussite. Je pense que la motivation a beaucoup joué.

La différence avec la 1ere fois où je me suis arrêté, c’est que je regarde les fumeurs qui m’entourent sans aucune envie, aucun « pincement ». Je regarde les cigarettes allumées et ça ne me parle pas. En fait, je m’en fiche complètement : je suis entouré de fumeurs et ça ne me fait rien. J’ai dû rêver une ou deux fois que je fumais, mais « de loin », plus avec cette sensation que ça me faisait du bien, au réveil. J’ai même du mal à me représenter avec une cigarette aux lèvres. J’ai traversé des épreuves difficiles depuis, et pourtant à aucun moment, je n’ai eu la moindre envie d’en « griller une ». Je pense que le fait d’être fumeur, et même d’avoir été fumeur est complètement sorti de moi. Libéré est bien le mot qui convient. »

 

 

Christophe Deville

Hypnotherapeute

06.25.52.63.08

Sur Rendez-Vous

Tarifs

60 euros

50 euros

(chomeurs, étudiants..)

Adresse

4 rue de la corderie

69009 Lyon